Groom sauve 14 chevaux de la cavalière de dressage Iryna Sorokas d'un cauchemar en Ukraine.

Groom sauve 14 chevaux de la cavalière de dressage Iryna Sorokas d'un cauchemar en Ukraine.

Trente-deux chevaux ont été libérés au hasard par l'armée russe fin février au moment où elle a envahi un grand centre équestre dans la ville de Butya, à proximité de Kiev. La cavalière de dressage ukrainienne et membre de l'équipe nationale Iryna Sorokas y était installée avec sa société et ses chevaux. Le week-end dernier, 14 des chevaux concernés ont été évacués de ce qui est considéré comme l'enfer sur terre, grâce à l'effort héroïque de son groom. 

Après que les forces ukrainiennes ont repris le contrôle de Butya , les journalistes et les personnes qui ont réussi à échapper aux bombes sont retournés dans la ville. Les images diffusées ce week-end ont choqué le monde entier : d'énormes destructions et un nombre considérable de victimes civiles. Mais il y a aussi une petite lueur d'espoir.


Écurie occupée par des soldats russes


Iryna Soroka représente l'équipe nationale de dressage de l'Ukraine depuis plusieurs années. Jusqu'à il y a un peu plus d'un mois, sa vie consistait à entraîner et à faire concourir ses propres chevaux et ceux de ses élèves, dont beaucoup étaient stationnés dans la même écurie à Butja où elle gardait ses propres chevaux. Le 27 février, le centre a été envahi par l'armée russe. "Les soldats ont forcé mon groom, Valeriy Korin, et les autres personnes qui se trouvaient dans l’écurie, à ramper dans la rue. On leur donnait trois minutes pour disparaître derrière le coin de la rue ou on leur tirait dessus", a déclaré Soroka.